ÇA VA CHIER DES BULLES !

La chronique BD hebdomadaire de 120 sur AFC Rock Radio

INTÉGRALE CARL BARKS, VOLUME 1 – Mercredi 11 juin 2014

Rédigé par Cent-Vingt - - 19 commentaires

Intégrale Carl Barks, Volume 1

Même s’il n’a pas lui-même créé Donald, Carl Barks en a développé l’univers à partir des années trente, d’abord en tant que dessinateur de dessins animés chez Disney, avant d’entamer une carrière tardive mais prolifique de dessinateur de bandes dessinées. 

 

Pour écouter le podcast de cette chronique, utilisez le lecteur audio ci-dessous :

Bonjour les gens,

Pour rentrer à Paris depuis İstanbul après mes vacances en Turquie, j’ai trouvé un vol vraiment pas cher avec une escale à Lima, la flamboyante capitale du Pérou. Comme il y a douze heures de vol, les poulets et les chèvres sont autorisés en bagages à main pour en permettre la consommation. En effet, comme chacun le sait, les habitants du Pérou, plus connus sous le sobriquet de “Péruviens”, consomment de la volaille à toute heure, surtout en voyageant. D’ailleurs, au moment où je vous parle, mon voisin plume un poulet pour passer le temps car, me dit-il, il a le mal du pays.

C’est vrai que c’est très bruyant de plumer un poulet dans un avion, mais qui sommes-nous pour juger ? Nous aussi, n’avons-nous pas le mal du pays lorsque nous voyageons longtemps à l’étranger ? Qui ne s’est dit un jour : « Je donnerais cher pour un bout de cantal sur une tranche de baguette chaude, tout juste sortie du four ? ». Hé bien, c’est pareil pour le Péruvien : quoi qu’il arrive, il lui faut son bonnet, son pancho et son poulet accompagné de haricots rouges. Oui, il est comme ça le Péruvien. En tout cas, c’est sûr : il est comme ça, le Péruvien qui occupe le fauteuil voisin du mien dans cet avion pour Lima.

Tout ça pour vous dire que cette semaine, dans “Ça va chier des bulles”, ma chronique BD hebdomadaire sur AFC Rock Radio, je vous parlerai du premier des vingt-quatre volumes que les éditions Glénat ont consacré à l’intégrale Carl Barks. Car Carl Barks est né en 1901 dans l’Oregon, un État américain situé au nord de la Californie. Chez Disney, il restera à jamais “L’homme des canards”, parce que, même s’il n’a pas créé le canard Donald le marin, il a directement créé et développé la plupart des personnages qui l’entourent : l’oncle Picsou, ses concurrents Flairsou et Gripsou, le cousin Gontran, les frères Rapetou, l’inventeur Géotrouvetou et son petit robot Filament, le groupe scout des Castors Juniors, la sorcière vésuvienne Miss Tick, etc, etc.  

Avant d’entrer chez Disney en 1935, Carl Barks a travaillé pendant sept ans dans des journaux satiriques canadiens et étasuniens. Dans ces journaux, il ne fit principalement que des dessins grivois de jolies filles : fines, élancées, athlétiques, avec de petites poitrines, souvent peu vêtues, mais toujours habillées avec goût.

Il a un peu moins de trente-quatre ans quand il rentre enfin chez Disney pour participer à la réalisation des dessins animés de cette grosse compagnie de divertissement. Dans les studios d’animation de Walt Disney, Carl Barks se spécialisera dans les histoires de Donald, d’abord en temps qu’animateur, puis en temps que scénariste. Il ne commencera à dessiner des bandes dessinées pour Disney qu’en 1942.

Sa carrière d’auteur débute tardivement, puisqu’il a alors plus de quarante ans. Cela ne l’empêchera pas de développer, quasiment à lui seul, l’univers de Donald-Ville, dominée par la colline “Killmotor” sur laquelle trône le coffre-fort géant de l’archimultimilliardaire Balthazar Picsou, personnage qu’il crée en 1947.

Le premier volume de l’intégrale Carl Barks est un florilège d’histoires dessinées entre 1950 et 1951. À cette époque, ces histoires ont encore beaucoup trop de protagonistes à l’apparence humaine pour que leur auteur soit déjà “l’homme des canards”. Cette utilisation de personnages réalistes au milieu des habituelles caricatures anthropomorphes d’animaux Disneyiens, fut une pomme de discorde entre Carl Barks et son éditeur. Carl Barks dut très vite se plier aux rigoureuses exigences de Disney en expurgeant toute vélléité de réalisme dans ses dessins. Ce choix qui lui fut imposé permit à son style graphique de gagner en clarté et en efficacité.

Mais les personnages principaux de ces histoires ont déjà, durant ce tout début des années cinquante, les caractéristiques physiques et psychologiques que nous leur connaissons aujourd’hui : la débrouillardise et le culot du colérique Donald, la chance et l’arrogance du jeune et beau Gontran, l’ingéniosité des petits Riri, Fifi et Loulou, la gentillesse bienveillante de Grand-Mère Donald, la fierté égocentrique de la belle Daisy et surtout, pour finir, l’aigreur la radinerie et l’anxiété du grincheux mais parfois généreux Balthazar Picsou.

C’est le canard dans lequel Barks a mis le plus de lui-même, c’est pour cela qu’il a dû être sa plus grande fierté et sa meilleure réussite. Au cours des centaines d’histoires qu’il a dessinées, il a largement détaillé la vie du plus riche de tous les canards, si bien que Don Rosa, grand disciple de Carl Barks, trouvera dans son œuvre magistrale toute la matière nécessaire pour raconter avec verve la jeunesse du vieux Picsou.

Ah, Picsou ! Je pourrais encore vous en parler pendant des heures, mais caramba ! je vous laisse, car mon voisin de fauteuil me propose un jalapeño, ce délicieux piment, qui a l’air petit, mais costaud ! Alors je sens bien qu’après ça, “Ça va chier des bulles” !

Ce premier tome de l’intégrale Carl Barks est disponible chez Glénat au prix imbattable de 29,50 €. Pour un Grand Picsou Géant de 384 pages, c’est quasiment donné et d’ailleurs, il plaira autant aux petits qu’aux grands !

Allez, bisous/tendresse et à la semaine prochaine !

19 commentaires

#1 dentiste paris 13 a dit :

Je vous remercie infiniment pour toutes ces informations

#2 serrurier fichet paris 16 a dit :

Article très intéressant , c’est un plaisir de vous lire.

#3 acheter kamas starpass a dit :

Article très intéressant , c’est un plaisir de vous lire.

#4 Patrick a dit :

J'enregistre votre site dans mes favoris :) merci

#5 acheter kamas dofus sms a dit :

Point de vue intéressant, y aura t-il une suite ?

#6 serrurier paris 1er a dit :

Point de vue intéressant, y aura t-il une suite ?

#7 voyance par telephone serieuse a dit :

Article interessant , je le met dans mes favoris et je le partage avec mes amis , merci beaucoup

#8 test psychotechnique pour recu a dit :

Article interessant , je le met dans mes favoris et je le partage avec mes amis , merci beaucoup

#9 fichet serrurier paris a dit :

Je suis d'accord avec vous

#10 Nicolas a dit :

super quel plaisir de lire ce genre d' article, je partage cette page sur mes reseaux sociaux

#11 serrure paris a dit :

Je suis d'accord avec vous

#12 deboucher wc a dit :

Votre site est il à jour ? je souhaite mettre un lien sur mon site deboucher wc http://plombierbruxellespro.be/

#13 serrurier-meudon-services.fr a dit :

Votre site est il à jour ? je souhaite mettre un lien sur mon site serrurier-meudon-services.fr http://serrurier-meudon-services.fr

#14 serrurier meudon a dit :

Merci beaucoup pour ce post. Continuez.

#15 buffet de churrasco rj a dit :

Thanks a lot for sharing this great website.

#16 Kanchi Silks United States - Sudarshansilk.com a dit :

Hello There. I found your blog using msn. This is a really
well written article. I'll be sure to bookmark it
and return to read more of your useful information.
Thanks for the post. I'll certainly return.

#17 Salie Coulombel a dit :

Merci beaucoup pour cet article

#18 Alvina Fourgeaud a dit :

Je vous remercie par rapport à votre immense travail
J’aurai malgré tout désiré encore d’autres recherches

#19 Laurentio Cardon a dit :

Coucou,
Bravo par rapport à votre travail

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot xrwkzy ? :